Le CCES rappelle aux athlètes que le cannabis demeure interdit dans le sport malgré sa légalisation

(Ottawa, Ontario – le 16 mai 2018) – Alors que le cannabis est sur le point d’être légalisé, le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) souhaite remémorer aux athlètes que le cannabis demeurera interdit dans le sport, peu importe son statut légal au Canada.

Les cannabinoïdes, y compris le cannabis, le haschich et la marijuana, sont classés comme interdits en compétition selon la Liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage, un standard international qui ne sera pas modifié malgré les changements apportés à la loi canadienne. Le cannabis deviendra l’une des nombreuses substances légales au Canada, mais interdites dans le sport. 

« Quand le cannabis deviendra légal au Canada, les athlètes ne devront pas oublier qu’ils sont assujettis aux règles du Programme canadien antidopage et qu’ils feront face aux conséquences de la violation d’une règle antidopage si leur contrôle du dopage révèle la présence de cannabis dans leur échantillon en compétition, confirme Paul Melia, président-directeur général du CCES. Les athlètes peuvent suivre des étapes pour réduire leur risque de violer une règle antidopage, mais l’approche la plus efficace s’avère l’abstinence de cannabis. »

Le CCES offre plusieurs ressources pour aider les athlètes et le personnel de soutien à se renseigner sur la légalisation du cannabis. Les entraîneurs, les administrateurs, les enseignants et autres peuvent télécharger la Trousse de formation sur le cannabis dans le sport. La Trousse contient du matériel visant à aider les dirigeants à transmettre le message sur le cannabis dans le sport aux athlètes et au personnel de soutien. Pour télécharger la Trousse et accéder à un jeu-questionnaire, à une foire aux questions, à des ressources et à bien d’autres choses, rendez-vous à www.cces.ca/fr/cannabis.

Comme toujours, le CCES tient à évoquer de nouveau le principe antidopage de base de la responsabilité stricte : l’athlète est responsable de toute substance présente dans son échantillon. Les athlètes qui détiennent une prescription pour de la marijuana médicale devraient soumettre une demande d’exemption médicale

À propos du CCES

Le CCES est un organisme national indépendant à but non lucratif responsable de l’administration du Programme canadien antidopage. Nous reconnaissons que le sport sain peut faire beaucoup pour les personnes, les collectivités et notre pays. Le CCES reconnaît être subventionné en partie par le Gouvernement du Canada. Nous avons pris l’engagement de travailler en collaboration afin de mettre en œuvre un système sportif fondé sur des valeurs et animé par des principes; de protéger le sport des forces négatives du dopage et d’autres menaces contraires à l’éthique; et de défendre le sport qui est honnête, sécuritaire et ouvert à tout le monde.

--30--

Renseignements :

Megan Cumming
Gestionnaire des communications corporatives
+1 613-521-3340 poste 3233
mcumming@cces.ca